14 octobre 2021

Les informations ci-dessous sont basées sur les informations en date du 14 octobre 2021. La situation demeure fluide et nous continuons de s'adapter.

Lignes directrices pour les clubs et école de patinage en régions de mesure de coupe-circuit (changements en turquoise)

  • Veuillez prendre note que ces directives sont en surplus de celle des plans opérationnels.
  • Une mesure coupe-circuit est en place dans certaines régions des zones 1, 2, 3, 4 et 5 et devrait être ré-évalué le 22 octobre :
  • Les programmes de patinage pour les participants de 12 ans et plus peuvent continuer à fonctionner continuer à se dérouler conformément aux directives.
    • NOTEZ : Une preuve de vaccination est requise.
    • Les clubs devraient évaluer et comprendre le niveau de risque de transmission dans leurs activités respectives et peuvent adopter des exigences plus strictes.
  • À l'heure actuelle, à moins d’avis contraire de la santé publique ou si un cas est annoncé dans une école* l'arrêté obligatoire ne contient aucune restriction empêchant les activités de patinage pour les enfants de 11 ans et moins d’avoir lieu. Par contre, la prudence est de mise et les organismes de loisirs et de sport doivent évaluer et comprendre le niveau de risque de leurs activités pour ce groupe d'âge. Il est tout à fait raisonnable et acceptable qu'un organisme adopte des exigences plus strictes selon les circonstances. Pour les organismes qui décident de poursuivre leurs activités, nous recommandons de modifier les activités et de prendre des mesures pour assurer la distanciation physique et porter le masque là où il est possible.
    • *En cas d'éclosion dans les écoles, les directives de la santé publique et des écoles peuvent être différentes selon les circonstances. Habituellement, lorsque les écoles ont un cas confirmé celles-ci doivent fermées pour la recherche des contacts, les tests et le nettoyage. Si les élèves ont été informés que l'école est fermée en raison d'un cas de COVID-19, tous les élèves, quel que soit leur statut vaccinal, doivent suspendre leur participation aux activités de patinage dès que la nouvelle est annoncée ainsi que le jour suivant, à moins qu'ils n'aient reçu d'autres instructions. Une fois la recherche des contacts terminée, il est possible que certaines écoles restent en apprentissage virtuel pour d'autres raisons opérationnelles. À moins que l'école ne communique que les efforts de recherche des contacts seront prolongés, la participation peut reprendre en fonction des circonstances individuelles ci-dessous :
      • Les élèves à qui la Santé publique a demandé de s'isoler ne doivent pas participer à des activités de patinage avant d'avoir reçu l'autorisation de la Santé publique.
      • Les élèves entièrement vaccinés et ne présentant aucun symptôme de COVID-19 peuvent participer aux activités de patinage, à moins d'avis contraire. Conformément aux directives actuelles de la Santé publique, un élève entièrement vacciné qui est identifié comme un contact étroit doit s'auto-surveiller pendant une période déterminée. S'il présente au moins un symptôme, il doit rester à la maison, s'auto-isoler et faire un test PCR avec la Santé publique.
      • Si une communication de l'école demande aux élèves vaccinés de s'auto-surveiller, ces élèves peuvent reprendre leurs activités de patinage tant qu'ils ne présentent pas de symptômes du COVID-19.
      • Si les élèves non vaccinés participent au programme de POCT (programme de test de dépistage rapide) pour aller à l'école, ils peuvent participer aux activités de patinage tant qu'ils ne présentent pas de symptômes du COVID-19 et que le résultat de la POCT est négatif le jour même. Dans ce cas, le club n'est pas tenu de valider le test négatif. Il incombe à l'élève/la famille de suivre les directives de la loi sur la santé publique et de l'arrêté obligatoire.
      • Si une communication de l'école informe les élèves non vaccinés qui ne participent pas au programme de POCT qu'ils doivent " s'auto-isoler ", les élèves ne doivent pas participer à des activités de patinage avant la fin de la période d'isolement
    • Les clubs et école de patinage doivent évaluer et comprendre le niveau de risque de leurs activités pour ce groupe d'âge qui n’est pas vacciné. Il est tout à fait raisonnable et acceptable qu'un organisme adopte des exigences plus strictes selon les circonstances. Pour les organismes qui décident de poursuivre leurs activités, nous recommandons de modifier les activités et de prendre des mesures pour assurer la distanciation physique et porter le masque là où il est possible.
  • Les spectateurs sont permis si une preuve de vaccination est exigée.
    • Un enfant de 11 ans et moins peut assister en tant que spectateur à condition d'être accompagné d'un adulte vacciné.
    • Les clubs sont encouragés de mettre en place des mesures pour empêcher les rassemblements.
  • Les déplacements à l'intérieur et à l'extérieur des régions en coupe-circuit ne sont autorisés que pour les événements pré-organisés nécessitant une preuve de vaccination.
    • Une preuve de vaccination est exigée de TOUS les participants.
    • Les clubs sont priés de déterminer quels événements et activités hors région sont nécessaires et où ils peuvent être évités.

Plan opérationnel
  • Suite au rétablissement de l'état d'urgence, les clubs et écoles de patinage sont à nouveau tenus d'avoir un plan opérationnel.
  • Les clubs peuvent toujours utiliser leur plan de 2020-2021 s'ils le souhaitent.
  1. Gabarit du plan opérationnel pour clubs et écoles de patinage (14 octobre 2021; changements surlignées en bleu)
  2. Gabarit de la politique pour la preuve de vaccination
  3. L’utilisation d’un formulaire de déclaration et de renonciation est fortement encouragée. Il faut rappeler aux membres de rester chez eux s’ils présentent des symptômes.
Alors que nous nous habituons à vivre avec la COVID-19, certaines personnes pourraient se sentir stressées, anxieuses ou inquiètes. Nous devons être consciencieux et comprendre qu’il est normal d’avoir peur ou d’être anxieux de retourner à nos activités régulières et de nous adapter à notre nouvelle réalité. C’est une période difficile pour tous. Pour en savoir plus au sujet de la santé mentale, consultez le site web suivant : Navigapp. Vous pouvez également consulter un répertoire des services offerts dans votre collectivité en visitant le site web de Navigapp ou celui de 211NB, ou encore en composant le 2-1-1.

Ressources :